BangBang : bangbangblog.com

Quoi d'autre?

Millimetrik et Manu Militari/Koriass

M. Robin
11 novembre 2012

Vendredi le 9 novembre, je suis sorti de ma grotte pour aller à deux événements hiphop en pensant que de toute façon les spectacles hiphop ça commence toujours vraiment en retard. Tellement faux ce vendredi.

D’abord, c’était le lancement de l’album Read between the rhymes de Millimetrik au Divan Orange. Beaucoup de MCs invités accompagne le beatmaker electro sur cet album; Jam, Maybe Watson, Koriass, etc… Au lancement, c’était les gars de Filon D’Art qui étaient là. Frannie Holder de Random Recipe a aussi fait « sa » pièce de Read between the rhymes. Pour les collectionneurs, il y a aussi une version instrumentale de l’album disponible sur cassette (!!!).

http://millimetrik.bandcamp.com/

Ensuite, c’était le spectacle de Manu Militari et Koriass à l’Astral dans le cadre du Coup de coeur francophone. Me disant qu’annoncer à 20 h, le spectacle ne commencerait pas avant 21 h, je n’ai vu que la fin de la performance de Manu Militari. Sans être plein à craqué, l’Astral était bien rempli d’admirateurs de Manu Militari. Assez qu’après le rappel, le public en redemandait encore ce qui m’a fait pensé que c’était vraiment des admirateurs de Manu et que le Manu suivant (Koriass) aurait bien du mal à suivre.

Ce n’était pas vraiment ma journée, encore une fois j’avais tort. L’énergie de Koriass a réussi à aller chercher le public. Il faut dire que beaucoup chantaient les paroles des pièces, même des plus vieilles. Peut-être n’avaient-ils pas tant besoin d’aller être cherché. Super K est accompagné par la voix de Bobby One et des scratchs DJ Manifest, mais, moins régulier pour un groupe de rap, aussi d’un groupe complet guitare/basse/batterie. Le « band » rend vraiment une puissance particulière aux pièces de Koriass. Un mordante qui passe très bien et même qui est nécessaire Live.  Loud and Lary sont venu faire le remix de Gruau avec le verset de Koriass qui se retrouvera sur l’album remix de Gullywood. Les sonorités aiguës irritantes de Gruau et le blouson avec des coeurs de Lary Kidd semblent avoir laissé les admirateurs de la première heure de Korey Hart perplexe. C’était tout de même de bon ton et je suis resté sur l’impression d’avoir vu le spectacle de rap québécois le plus professionnel des dernières années.
Props comme qu’on dit!

http://www.manu-militari.com/
http://www.koriass.com/
http://www.coupdecoeur.ca

Pas encore de commentaire.

Quoi d'autre?

M. Robin

Plein de chose!

À propos

Articles Récents

2 mars 2013

Koriass et Orelsan : prise 2

19 février 2013

17e édition des Francouvertes — Soir 1

14 janvier 2013

Wordup! Battles 11

25 décembre 2012

FTL

18 novembre 2012

L’agression de Death Grips

12 novembre 2012

Chilly Gonzales à QC ou Y U NO PIANO?

RUBRIQUES